Entièrement repensé, le logiciel inLab de Sirona offre une liberté unique

InfoWeb Marketplace

Entièrement repensé, le logiciel inLab de Sirona offre une liberté unique
mardi 10 mars 2015Description


Pour le prothésiste dentaire, la technologie numérique ne constitue pas en elle-même un avantage, mais doit être mise au service de son travail, pour l'améliorer sans en restreindre les possibilités. De la version 4.2 à la version 15.0, le nouveau logiciel inLab a fait un pas de géant et ouvre une nouvelle ère: ouvert et modulaire, il permet de nouvelles indications et réunit en un seul système toutes les étapes de la fabrication de restaurations.

L'univers inLab de Sirona offre au prothésiste dentaire une liberté totale, autant dans le choix des matériaux que dans celui des indications et des composants. Comment ? Par sa grande modularité. L'élément principal est le logiciel, qui peut s'utiliser de façon autonome pour toutes les étapes de travail du laboratoire: l'IAO (impression assistée par ordinateur) avec le scanner inEos, la FAO (fabrication assistée par ordinateur) pour commander les fraises et les polisseuses inLab MC XL et inLab MC X5, et enfin la CAO (conception assistée par ordinateur) en tant que logiciel de conception de prothèses. En plus du module de base qui couvre les indications essentielles du quotidien des prothésistes, différents modules sont disponibles en option. Sirona débute son offre avec les modules « Implantologie » et « Prothèse amovible ». De par sa modularité, le logiciel est transparent et comparable. Il ne requiert en outre ni licence annuelle, ni clé électronique, ni mise à jour obligatoire.

Des premières propositions optimales grâce à la construction biogénérique
Le logiciel de CAO entièrement repensé comporte de nombreuses fonctions nouvelles. Par exemple, il est possible de concevoir directement des bridges et des armatures ainsi que des gabarits de perçage pour l'implantologie, ou encore de réaliser des prothèses squelettes STL pour export STL. Outre l'intégration de bases de données dentaires, la construction biogénérique de dents à partir de la mâchoire est une fonctionnalité à la fois inédite et particulièrement intéressante: elle s’appuie sur la denture intacte encore présente sur l'ensemble de la mâchoire pour élaborer une première proposition qui identifie et tient compte non seulement des surfaces de mastication réelles du patient, mais aussi de sa mâchoire, et plus particulièrement de ses courbes d'occlusion.

Sirona a également élargi l'univers inLab du côté du matériel: avec inLab MC X5, elle propose une unité de laboratoire conçue pour usiner l'oxyde de zirconium, le plastique, les matériaux composites, la cire, la vitrocéramique, les céramiques hybrides et les métaux, en blocs ou formes rondes. Équipé de cette unité, le laboratoire dentaire est libre de choisir entre tous les fournisseurs de matériaux proposant des formes rondes standard, tout en profitant de la compétence en matière de matériaux de Sirona et de ses partenaires: VITA Zahnfabrik, Ivoclar Vivadent, Dentsply, Merz Dental, 3M ESPE et GC.

« Le prothésiste est entièrement libre », explique Reinhard Pieper, directeur de la gestion des produits inLab chez Sirona. « Avec ce nouveau logiciel, il peut exploiter toutes les données livrées indépendamment du modèle de scanner qu'il utilise ou de la caméra intra-orale que son client emploie pour le moulage sur le patient. Une flexibilité gage d’un atout sur le long terme pour les laboratoires de prothèses dentaires. »

Recherches associées à Informatique, Logiciels

Devis groupés (0)