Démonstration Condor : Pour une pratique quotidienne en cabinet dentaire.

InfoWeb Marketplace

vendredi 27 avril 2018Description
*VOIX OFF* Bonjour et merci d’avoir choisi Condor. Voici les étapes à suivre pour une utilisation optimale de votre scanner intra-oral. Avant de commencer, assurez-vous que la caméra soit branchée sur un port USB3 et l’ordinateur branché sur secteur. Lancez la Condor. Simple et complet, le starter kit vous accompagne et vous aide dans vos diagnostics et prises d’empreintes optiques. Insérez la pièce à main dans la gaine, plaquer le film plastique au niveau des lentilles puis retirer le film autocollant. Clipsez ensuite le guide de scannage afin de conserver une hauteur moyenne de scan de 10 millimètres. Lancez votre logiciel Condor. Depuis l’écran d’accueil, cliquez sur « Nouveau patient ». Complétez les renseignements du nouveau patient dans sa fiche. Cliquez sur « Nouveau travail ». Choisissez les scans à effectuer en cliquant sur : - Maxillaire - Mandibule - ou Mordu Il est important de suivre un schéma de scannage bien précis. Le plus efficace démarre sur l’ensemble de la face occlusale, allant vers toute la face vestibulaire et terminant sur toute la face linguale. Suivez les instructions sur l’écran de scannage. Pour chaque prise de scans, les gants noirs doivent être portés permettant de réduire la réverbération de la lumière. Tenez votre caméra de la même façon qu’un stylo. Allumez votre pièce à main en maintenant appuyé quelques secondes le bouton ON/OFF. Le voyant au niveau des flèches s’éclaire en vert. La caméra est alors allumée et prête à l’emploi. Avant chaque prise de scan, la bouche de votre patient doit être préparée afin qu’il n’y ait pas d’aspérité, de salive, de sang, ou autres irrégularités. Démarrez le scan avec un appui court sur le bouton ON/OFF. Il est conseillé de regarder l’écran durant le scan. L’écran se décompose en deux zones : - La « zone 2D », sur la gauche, affiche ce que filme la caméra. - La « zone 3D », sur la droite, affiche la reconstruction 3D en temps réel. Le carré présent au centre dans la « zone 3D » indique l’état de l’acquisition, ou « tracking », sa couleur varie en fonction de votre acquisition : -Vert : le tracking est bon. -Jaune : le tracking peut être perdu, ralentissez votre mouvement de scannage. -Rouge : le tracking est perdu, retournez sur une zone connue. A l’inverse, une zone noire sur la reconstruction 3D indique un manque d’informations et vous invite à insister sur cette zone. Il est parfois nécessaire d’arrêter votre scannage en-cours. Cela vous permet d’étudier les zones manquantes à reprendre. Vous avez le choix de faire pivoter votre modèle avec le clic gauche maintenu, de le déplacer avec le clic droit maintenu ou de le zoomer/dé-zoomer avec la molette de votre souris ou le bord droit du pavé tactile de votre ordinateur. Une fois les zones manquantes repérées, cliquez sur « Modifier scan ». La « zone 2D » se colore également pour vous guider : - Lorsqu’elle devient rouge, votre caméra est trop proche des dents. - Lorsqu’elle devient bleue, votre caméra est trop loin. Les points verts affichés sur la reconstruction 3D indiquent que les informations sont bien enregistrées et vous invitent à continuer. Une fois ces points verts enregistrés, passez sur la zone suivante, il n’est pas nécessaire de revenir sur la zone déjà visualisée. Votre acquisition terminée, éteignez votre scanner en appuyant une nouvelle fois sur le bouton ON/OFF. Les fichiers obtenus sont ouverts, STL et PLY, compatibles avec tous les systèmes de CAO ou de planification implantaire du marché, et peuvent être transférés sur tous les supports classiques. Il est également possible de tracer une ligne de finition, de façon manuelle ou automatique. Dès qu’un scan est terminé, le travail est automatiquement sauvegardé sans aucune action de votre part. Une fois le scan mandibulaire créé, il vous reste à faire la même manipulation pour les scans maxillaire et occlusion. Condor est également présent comme outil d’aide au diagnostic permettant de faire adhérer le plan de traitement au patient. La communication est le moyen le plus efficace pour motiver le patient, le faire adhérer au plan de traitement et le fidéliser.

Recherches associées à Implants dentaires

Devis groupés (0)